hepatite_B

L'hépatite B est une IST souvent sans symptômes alors n'oublie pas de te faire dépister !

  • L’hépatite B est une infection sexuellement transmissible due au virus de l’hépatite B (VHB). Aujourd’hui, l’hépatite B est la deuxième cause de cancer au monde, après le tabac.
  • Dans nos pays industrialisés, la transmission se produit surtout chez les jeunes adultes. La transmission est sexuelle dans 40% des cas et elle est liée à l’utilisation de drogues par voie intraveineuse dans 15 à 20% des cas.
  • L’hépatite B est une infection pouvant entraîner de graves complications. Toutefois, il existe un vaccin très efficace (entre 3 et 4 injections nécessaires) pour s’en protéger.

L'hépatite B se transmet par :

  • Sexe oral
  • Partage du matériel d’injection
  • Pénétration anale ou vaginale
  • Échange de salive (baiser, partage de verre, brosse à dents, linge de toilette) en période de primo-infection

Généralement, les symptômes de l’hépatite B apparaissent 25 jours à 6 mois après la contamination et sont souvent similaires à ceux de la grippe :

  • Perte d’appétit, nausée
  • Fièvre
  • Douleurs musculaires
  • Grande fatigue (symptôme le plus fréquent)
  • Jaunisse (dans 30 à 50% des cas chez l’adulte, rare chez l’enfant)

Dans pratiquement la moitié des cas, l’infection à l’hépatite B reste silencieuse et asymptomatique.

Si l’infection à l’Hépatite B n’est pas traitée à temps, des complications graves peuvent survenir comme une hépatite chronique, une cirrhose, un cancer, une hépatite fulminante, ces deux derniers pouvant mener à la mort.

La co-infection hépatite B et VIH est courante et augmente le risque de complications (cirrhose, maladie du foie).

NE LA PRENEZ PAS À LA LÉGÈRE !

Seule une prise de sang permet de dépister le VHB. Plus de la moitié des personnes atteintes par ce virus ignorent qu’elles ont été infectées.

Le dépistage de l’hépatite B peut se faire dans les 4 à 8 semaines après la contamination au cours de laquelle on ne ressent rien. Il se fait par un·e médecin par prise de sang.

Le virus de l’hépatite B peut également disparaître de lui-même : tu es alors immunisé·e. S’il ne disparaît pas, tu es porteur·euse et tu peux transmettre le virus. Pense donc à prévenir tes partenaires ainsi que ton entourage de se faire dépister et traiter !

Comme pour l’hépatite A, la plupart des adultes en bonne santé peuvent éliminer le virus de l’hépatite B de leur corps sans avoir besoin de traitement. Chez les personnes qui n’y parviennent pas, 5 à 10% des adultes développeront une hépatite chronique qui peut entraîner de graves complications.

Si elle est diagnostiquée à temps, l’hépatite B peut se traiter à l’aide d’antiviraux.

Pour se protéger de l’hépatite B, plusieurs solutions existent :


Vaccination

Un vaccin très efficace est proposé en même temps que les autres vaccins pour nourrisson. Trois injections garantissent une immunité à vie.

Les adultes peuvent également se faire vacciner par après moyennant deux injections, à condition de ne pas avoir déjà été en contact avec le virus.


Mesures de prévention

Pour minimiser les risques de contamination :

  • Utilise un préservatif (interne ou externe) et une digue dentaire (pour le sexe oral)
  • Utilise du matériel d’injection stérile
  • Évite les contacts avec le sang contaminé
  • Ne partage pas de brosse à dents, de matériel de manucure, de rasoir, etc.
  • Évite les échanges de salive

Les symptômes de l’hépatite B peuvent passer inaperçus : il faut donc te faire dépister, te protéger et protéger tes partenaires après une prise de risque.