gonorrhée

La gonorrhée est une IST souvent sans symptômes alors n'oublie pas de te faire dépister !

  • La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible due à la bactérie appelée gonocoque. Elle est aussi connue sous le nom de chaude-pisse ou blennorragie.
  • Depuis 2002, la gonorrhée présente elle aussi une tendance constante à la hausse : l’augmentation moyenne durant les 10 dernières années s’élève à 13 % par an ! Protégez vous !

  • À l’heure actuelle, le groupe le plus touché reste les hommes âgés entre 20 et 34 ans, qui sont trois fois plus nombreux que les femmes.

 

La gonorrhée se transmet uniquement par contact sexuel (vaginal, oral et/ou anal).

Généralement, la gonorrhée est asymptomatique. Dans le cas contraire, les symptômes apparaissent 2 à 5 jours après la contamination :

  • Pertes vaginales anormales, douleur dans le bas-ventre et irritation de la vulve.
  • Écoulement anormal au niveau du pénis (avec tâches dans les sous-vêtements) et irritation du pénis.
  • Sensation de brûlure en urinant.
  • Douleur à la gorge et douleur anale (souvent avec écoulement de liquide)

Si l’infection n’est pas traitée à temps, des complications peuvent survenir :

  • Une infection des parties génitales et trouble urinaire
  • Une infection de l’utérus et des trompes de fallope
  • Une infection de la prostate
  • La stérilité.

NE LA PRENEZ PAS À LA LÉGÈRE !

Le dépistage de la gonorrhée se réalise :

  • via un frottis (vaginal, oral, anal)
  • via un examen d’urine « premier jet »

Rends-toi chez un(e) médecin généraliste, gynécologue, urologue, proctologue ou encore un(e) ORL.

Tes partenaires doivent également être dépisté(e)(s) et traité(e)(s) !

La gonorrhée se traite par des antibiotiques appropriés.

Rien n’empêche la gonorrhée de revenir à la charge une fois traitée et guérie ! Pense donc à faire traiter ton ou ta partenaire et à te protéger lors de tes rapports sexuels.

Pour se protéger de la gonorrhée, il faut utiliser un préservatif (externe ou interne), une digue dentaire ou encore un gant en nitril.

Les préservatifs permettent de réduire les risque d’exposition mais n’offrent pas une protection totale car la gonorrhée peut se transmettre lors de caresses sexuelles et lors de pratique du sexe oral.

La gonorrhée est souvent sans symptômes : il faut donc te protéger et protéger ton/ta/tes partenaire(s) après une prise de risque !